(CAFAVQ)

Coop d'artistes francophones en arts visuels au Québec

 

 

Accueil Notre charte Nos règlements internes Notre plan d'affaire Lettre du PM

 

La coopérative des artistes francophones en arts visuels du Québec

Plan d'affaire établi par le comité provisoire pour la création de la coopérative

 

Le contenu du plan d'affaires


1. Résumé de l'ensemble du plan d'affaires
Le présent plan d'affaires de la Coopérative d'artistes francophones en arts visuels est un premier jet qui est élaboré par le comité provisoire qui a pour mandat de faire une demande de constitution pour la coopérative.

2. Brève description de la coopérative
• nom, adresse du siège social, date de création
• Coop d'artistes francophones en arts visuels du Québec
• La coopérative répond à un besoin urgent de financement et de reconnaissance de la culture francophone des artistes en arts visuels travaillant à l'intérieur de la culture francophone.

• La Coop se différencie des autres structures artistique par le fait que la matière première servant de financement ce sont les dons d'oeuvres de ses membres et que le produit de la vente des oeuvres est divisé en trois parts égales entre l'artiste, la Coop, et un organisme de charité.

3. Analyse du marché de la coopérative

• La moitié des oeuvres d'art acquis sous forme de dons de la part des membres servira de produit de base pour créer une banque d'oeuvres. La banque sera indépendante de la Coop et aura sa propre charte comme société d'investissement mais demeurera la propriété de la Coop. L'idée d'unir sous forme de coopérative de vente d'oeuvres des artistes francophones en arts visuels et d'établir à partir des dons d'oeuvres des artistes membres une banque d'oeuvres offre une opportunité qui servira à pourvoir la Coop de fonds nécessaires à ses besoins d'investissement sous différentes formes artistique et sociales.
• Le marché visé par la Coop est celui des collectionneurs d'oeuvres d'art francophones du Québec
• La deuxième moitié sera vendue par encan mensuel ou tout autre formule de vente décidé par le CA. Un comité sera formé par le CA pour ce faire.
• Les acheteurs d'oeuvres seront des collectionneurs d'oeuvres Québécoises qui ont à coeur le soutien financier de la culture francophone du Québec.
• La cote des oeuvres sera établie par la vente des oeuvres et servira de base d'évaluation. Les encan successifs serviront à faire monter cette cote.

4. Description des produits et services

• L'originalité des oeuvres est le principal argument dans la vente. Les artistes membres auront à coeur de produire un produit artistique qui s'installe dans l'exercice de reconnaissance de l'art Québécois.

• Le premier mandat de la Coop sera de faire une recherche dans la collectivité pour dénicher des individus et des compagnies voulant soutenir les artistes membres.

• Le produit artistique vendu sera conforme aux règlementations du Québec et du Canada en ce qui concerne les taxes de vente.

5. Le plan de mise en marché


• Estimation des ventes pour les trois premières années. Une fois constitué la Coop fera une recherche d'artistes près à investir sous forme de don d'oeuvres. Nous estimons que 100 artiste donnant chacun 10 oeuvres sera nécessaire pour débuter l'entreprise.
• Pour l'instant aucune liste d'acheteurs d'oeuvres et d'investisseur pour la banque d'oeuvres n'existe.
• Le monde de l'art vend annuellement pour 30 millions d'oeuvres sur le marché Québécois. La Coop aura son propre marché avec ses propres acheteurs et investisseurs.
• Lorsque la Coop sera en activité, elle rédigera par une page web le contenu de son produit et ses activités dans le milieu artistique. Exposition des oeuvres de ses membres. Formation et initiation à l'art. Publicité. Recherche de nouveaux collaborateurs. Annuellement elle rédigera un rapport des ventes et des acquisitions. Elle fera du porte à porte chez les gens et les entreprises pour trouver de nouveaux clients

6. Les opérations

• La Coop actuellement n'est pas encore en activité
• Caractéristiques et coûts du bâtiment et des équipements déjà possédés, à acquérir ou à louer (joignez un plan si nécessaire et référez aux descriptions détaillées dans un document annexe)
• Les artistes demeureront libres de leurs actions artistiques. La Coop va encourager tous les genres et toutes les expériences en art.
• La Coop a besoin de spécialistes comme un fiscaliste comptable, pour rédiger les états de compte. D'autre spécialistes seront aussi requis. Cela demeure à déterminer par le conseil d'administration.

7. Mode de gestion et d'organisation


• Caractéristiques de la structure et du mode de fonctionnement de l'association (répartition des pouvoirs et des responsabilités des différentes instances, identification des noms des administrateurs et brève description de leur expertise)
• Les artistes membres formeront le conseil administratif, et participeront à toutes les décisions importantes sous forme de vote.
• Caractéristiques de la structure (organigramme) et du mode de fonctionnement de l'entreprise (philosophie de gestion, méthodes de gestion participative qui seront implantées, nom des cadres, leurs compétences, la description de leurs tâches, leurs responsabilités et les relations d'autorité entre eux, etc. Demeure à déterminer par les membres une fois la Coop en activité.
• La pensée de coopération sera difficile à faire comprendre aux artistes qui ont plutôt une mentalité individuelle de fonctionnement. Un comité spécialisé dans le domaine de la coopération sera actif au sein de la Coop pour éduquer les membres sur ce concept de coopération.
• Identification des ressources professionnelles externes avec lesquelles vous ferez affaire (organisation spécialisée en aide au démarrage d'entreprise, firme comptable, consultant marketing, formateur, etc.) Cela demeure à déterminer par le conseil d'administration lorsque la Coop sera fonctionnelle. Un comité sera formé parmi les membres artistes pour mettre en place avec des experts la banque d'oeuvres.

8. Calendrier d'activités


• Tableau-calendrier sur les trois premières années avec colonnes mensuelles ou bi- mensuelles présentant sous forme de traits horizontaux épais le début, la durée et la fin des grandes séries d'opérations de l'entreprise. Chaque activité est codée et brièvement décrite dans une colonne à gauche. Cela demeure à déterminer par le conseil d'administration lorsque la Coop sera fonctionnelle.

9. États financiers prévisionnels


• Le bilan financier sera établi par le comité provisoire.
• Estimation des ventes pour les trois premières années. Une fois constitué la Coop fera une recherche d'artistes près à investir sous forme de don d'oeuvres. Nous estimons que 10 artistes donnant chacun 10 oeuvres sera nécessaire pour débuter l'entreprise.
• Un premier estimé sur 3 ans du fonctionnement de la Coop basé sur de la valeur marchande des dons en oeuvres et de leur vente dans le courant de l'année première seconde et troisième prévue, en tenant compte que 1/3 de l'argent recueilli par la vente des oeuvres ira au fonctionnement de la Coop, va comme suit: En admettant que 10 artistes font un don de 10 oeuvres chacun. Chaque oeuvre étant évaluée au prix de vente de 1000$ chacune et admettant que l'on vend 50 oeuvres et qu'on en met 50 en banque d'oeuvres. La somme recueillie par la vente s'élèvera à 16,667$ comme base de fonctionnement pour la première année en ce qui concerne la Coop. Une prévision pour la 2e année de fonctionnement en admettant que les 10 premiers artistes renouvellent leurs dons et apportent sous forme de don 2 autres oeuvres chacun ayant la même valeur soit 1,000$ chacune. Et que la Coop reçoivent 10 autres donateurs d'oeuvres qui apportent chacun 10 oeuvres et que la Coop en vendent 50 et en met 50 à la banque d'oeuvres et que la Coop réussi à vendre ces 50 nouvelles oeuvres plus 10 autres provenant du don des 10 premiers artistes, la somme allouée à la Coop s'élèvera à 20,000$ pour la deuxième année de fonctionnement. Si on réitère ce processus la troisième année le fonctionnement en argent sera de 40,000$.
• Une prévision sur 10 ans à ce rythme de réception de dons d'oeuvres continu en tenant compte que les artistes membres des années précédentes réitèrent leur dons chaque année au rythme de 2 nouvelles oeuvres chaque année et que la Coop réussi à vendre chaque année la moitié des dons d'oeuvres reçus on aura la 10e année comme liquidité de fonctionnement à la Coop si on assume que le montant double chaque année le montant de 1,707,000$. Le même montant ira aux artistes dont les oeuvres ont été vendue et le même montant ira aux oeuvres de charité.
• Budget de caisse prévisionnel pour la première année, estimation de l'évolution du fonds de roulement pour les deux années suivantes. À déterminer par le comité provisoire.
• Point mort (niveau de revenus au-delà desquels la coopérative fera des surplus, une fois soustraits les coûts fixes et les coûts variables) Cela demeure à déterminer par le conseil d'administration lorsque la Coop sera fonctionnelle.

10. Plan de financement


• Montant total de l'investissement nécessaire au démarrage. Un minimum de 10 oeuvres valant 1000$ chacune provenant de dix artistes comme prix d'entrée comme membre est nécessaire pour démarrer l'entreprise.
• Plan d'investissement à court et moyen terme. Vente de la moitié des dons reçus à des collectionneurs.
• Origines des fonds (capital social, investisseurs externes, prêts à moyen terme, etc.) Le capital de la Coop sera administré par la banque d'oeuvres qui deviendra propriétaire des oeuvres placé comme fond d'investissement dans la banque par la Coop qui sera propriétaire de la banque.
• Origines des fonds (capital social, investisseurs externes, prêts à moyen terme, etc.) Le capital de la Coop sera administré par la banque d'oeuvres qui deviendra propriétaire des oeuvres placé comme fond d'investissement dans la banque par la Coop qui sera propriétaire de la banque.
• La Coop fera conjointement avec une ou plusieurs organismes de charité, une ou plusieurs campagnes de financement chaque année. Un répertoire d'oeuvres à vendre fourni par la Coop servira à attirer des donateurs qui deviendront par l'achat d'une oeuvre, un nouveau collectionneur pour la Coop en même temps qu'un donateur envers l'organisme de charité. L'argent de la vente de l'oeuvre sera réparti en 3 parts égales dont 1/3 ira directement à l'organisme impliqué dans la campagne de financement.

11. Annexes

• Charte de la coopérative annexe 1
• Règlements de régie interne annexe 2

• Données de référence provenant de l'étude de marché (À venir)

• Résumé de l'expertise des principaux responsables et liste des membres (À venir)

• Lettres d'appui, d'intention d'achats ou de ventes, etc. Lettre du premier ministre annexe 5

• Toute autre information pertinente qui peut permettre d'expliquer plus en détail la nature de vos opérations, l'équipement nécessaire, les méthodes et procédés de fabrication, etc. (À venir)

12. Exercice financier
L'exercice financier commence le __________________ de chaque année et se termine ____________________________.